Bio-polymères

https://www.reference.com/science-technology/examples-polysaccharides-ef71577637640873

——————————————–

Les bio-polymères : un travail sur les réactions de polymérisation et une collection documentaire sur les principales catégories de polymères d’origine biologique.

On pourra consulter également :

Molécules (2) – Glucose

Molécules (3) – Bioplastiques

——————————

Tous les documents indiqués sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier biopolymeres)

——————————

[1-biopolymeres.pdf]

[amidon.pdf]

[cellulose.pdf]

[chitine.pdf]

[polyhydroxyalcanoates.pdf]

[polyphenols.pdf]

[polyterpenes.pdf]

[proteine.pdf]

——————————

Tous les documents indiqués sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier biopolymeres)

—————————————————————-

Matière molle

D’après « Bilayer formation through molecular self-assembly » de Axel Kohlmeyer   https://www.youtube.com/watch?v=lm-dAvbl330

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mati%C3%A8re_molle Le point commun à tous les systèmes de la matière molle, qui peut servir de définition, est que les énergies d’interaction mises en jeu entre objets (liaisons hydrogène, interactions de Van der Waals, etc.) sont comparables à l’énergie thermique kT à température ambiante. Les effets enthalpiques étant du même ordre de grandeur que les effets entropiques, les systèmes sont susceptibles de se réorganiser fortement sous l’effet de variations faibles de l’environnement (température, pression, concentration) ou de faibles sollicitations extérieures (contrainte mécanique, champ électrique, champ magnétique, etc.). Du fait du grand nombre d’échelles mises en jeu (énergétiques, spatiales, temporelles), la physique de la matière molle est donc intermédiaire entre la physique des liquides et la physique des solides. Les échelles de taille pertinentes sont dans le domaine mésoscopique entre 1 nm et 100 nm. Les interfaces jouent souvent un rôle fondamental.

———————————————

https://portail.polytechnique.edu/physique/fr/module-experimental-matiere-molle Des polymères aux solutions de tensioactifs, en passant par les élastomères, les gels, les cristaux liquides, les suspensions de particules et les mousses, la matière molle désigne tous les matériaux qui répondent fortement à une sollicitation externe, en particulier du point de vue mécanique. C’est un domaine de recherche très fortement connecté aux applications, à l’industrie, à la matière vivante et à la vie de tous les jours. Comment concevoir un bon adhésif ? Qu’est-ce qui stabilise une mousse au chocolat ? Comment contrôler la taille des gouttes dans un aérosol ? Comment le savon nous aide-t-il à faire la vaisselle ? Comment une cellule vivante se déplace-t-elle sur une paroi ? Ces questions et bien d’autres sont du ressort de la matière molle.

———————————————

Extraits de la conférence Nobel de Pierre-Gilles de Gennes prononcée à Stockholm en décembre 1991 à l’occasion de la remise de son prix Nobel de Physique.

Style de recherche en matière molle. Expériences de coin de table.

Je voudrais maintenant revenir quelques minutes sur le style de la recherche en matière molle. Prenons l’exemple des tensio-actifs ; ce sont des molécules constituées de deux parties : une tête polaire qui aime d’eau et une queue aliphatique qui la déteste. Les tensio-actifs permettent ainsi de protéger les surfaces d’eau et d’engendrer ces jolies bulles de savon. Benjamin Franklin a réalisé avec eux une belle expérience. Sur un étang dans un parc de Londres, il a versé une cuillère à café d’acide oléique, un tensio-actif naturel qui a tendance à former des films compacts à l’interface eau-air. Connaissant le volume pour recouvrir tout l’étang dont il connaissait la surface, il a pu en déduire l’épaisseur du film, de l’ordre de trois nanomètres. C’est à ma connaissance la première mesure de la taille des molécules. Et j’aime beaucoup décrire des expériences dans le style Benjamin Franklin à une époque où nous sommes envahis de gros appareils tels que réacteurs nucléaires ou sources synchrotrons. […]

—————————————————————–

Petites collections documentaires à propos des matières molles. On pourra également consulter :

Savon ; Membranes ; Bulles

Nano (1) Capsules ; Nano (3) Colloïdes

Nano (5) Lait ; Alginates

Polymère 2D ; Plastiques

—————————————-

Tous les documents  nécessaires sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier matiere molle).

————————————–

Concepts

[matiere-molle.pdf]

[de-Gennes.pdf]

[concept.pdf]

[mesoechelle-desordre.pdf]

[coulomb.pdf]

[van-der-walls.pdf]

[liaison-hydrogene.pdf]

Colloïde

[colloide.pdf]

[gels.pdf]

[pectines.pdf]

[confiture.pdf]

[tyndall.pdf]

Tensioactif

[amphiphile.pdf]

[tensioactifs.pdf]

[auto-organisation.pdf]

Cristal liquide

[cristaux-liquides.pdf]

[historique.pdf]

[mesophase.pdf]

[afficheurs.pdf]

[MBBA.pdf]

Polymère

[memoire-de-forme.pdf]

[silly-putty.pdf]

On trouvera également diverses vidéos :

[matiere-molle.m4v] ; [soap.mp4]

[Bilayer-formation.mp4] ; [Micelle-formation.mp4]

[Self -Assembly.mp4]

[cristaux- liquides.mp4] ; [cristaux-liquides2.mp4]

[1950s-Silly-Putty-Commercial.mp4]

D’après « Micelle formation through molecular self-assembly » de Axel Kohlmeyer https://youtu.be/tn4Cjcc5fxw

—————————————-

Tous les documents  nécessaires sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier matiere molle).

——————————————————————————————