Molécules (2) – Glucose

Un air de famille

Glucose et polymères

Xanthogenate_Cellulose_Structural_Formula_V1.svg

Xanthogénate de cellulose

https://fr.wikipedia.org/wiki/Viscose

viscose

Le glucose a été isolé en 1747 à partir du raisin par le chimiste allemand Andreas Marggraf. En 1812, Constantin Kirchhoff parvient à transformer l’amidon en sucre (en sirop de maïs), par chauffage avec de l’acide sulfurique. En 1838, un comité de l’Académie des sciences composé des chimistes et physiciens français Thénard, Gay-Lussac, Biot et Dumas, décide d’appeler le sucre se trouvant dans le raisin, dans l’amidon, et dans le miel du nom de glucose, en fournissant comme étymologie le grec τὸ γλεῦκος gleukos, vin doux. Émile Littré ayant donné une autre étymologie, l’adjectif γλυκύς glukus (« de saveur douce »), la racine habituelle est devenue glyc(l’upsilon grec donnant un y), comme dans glycémie et glycogène.Le rôle important du glucose dans la biochimie de la plupart des êtres vivants a fait que la compréhension de sa structure et de sa formation dans les cellules s’est accompagnée de grandes avancées en chimie organique. On doit l’essentiel de ces résultats au chimiste allemand Emil Fischer, qui obtint le prix Nobel de chimie en 1902 « en reconnaissance des services extraordinaires qu’il a rendus par son travail sur la synthèse des sucres et des purines ». La synthèse du glucose permit de comprendre la structure des substances organiques et constitua la première validation définitive des théories du chimiste néerlandais Jacobus Henricus van’t Hoff relatives à la cinétique chimique et à l’arrangement des liaisons chimiques dans les composés organiques. Fischer établit la configuration stéréochimique de tous les sucres entre les années 1891 et 1894, et prédit correctement tous les isomères possibles en appliquant les théories de van’t Hoff des atomes de carbone asymétriques.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Glucose

fischer-13541-portrait-mini-2x

Emil Fischer (1852-1919)

 

DL-Glucose.svg

220px-Vant_Hoff

Jacobus van’t Hoff(1852-1911)

————————————–

Tous les documents  nécessaires sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier molecules (2)).

————————————–

Le glucose et ses isomères donnent lieu à une grande diversité de polymères très répandus dans les organismes vivants. Ainsi la cellulose constitue près de la moitié de la biomasse terrestre. La chitine, constituant des carapaces des crustacés et cuticules des insectes, est le deuxième bio-polymère le plus abondant dans la nature après la cellulose ; elle est constituée de dérivés du glucose, notamment la D-glucosamine et la N-acétyl-D-glucosamine.

On a pu également synthétiser des polymères dérivés de la cellulose tels que la nitrocellulose ou le xanthogénate de cellulose (viscose).

Le travail proposé ici est en deux parties.

————————————————

Partie 1 : Glucose ; il s’agit de comparer différents isomères du D-glucose.

Document de travail : [1 comparer.pdf].

 

comparer

 

Documents d’accompagnement : [glucose.pdf], [projections.pdf].

 

gluc

projection

 

 

Partie 2 : Polymères ; on explore « les airs de famille » de différents polymères…

Document de travail : [2 air de famille.pdf].

 

Documents d’accompagnement : 10 exemples de polymères.

 

acetol ; agar-agar ; alginate ; amidon ; cellulose ;

chitine ; gomme ; keratane ; pectine ; viscose

 

famille

cell

chiti

gomm

pectin

————————————–

Tous les documents  nécessaires sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier molecules (2)).

docs1
docs2
docs3
—————————————————-

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s