Datations

36 000 ans B.P. (Before Present)

ENQUETE SUR UN HOMICIDE.


Tous les documents  nécessaires sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier datations).


Situation :

Agence de Presse Andorre – 27 octobre 2010 

Une découverte exceptionnelle !

 Les travaux de la future station hivernale ont révélé un site d’une richesse inattendue qui suscite l’enthousiasme des plus grands spécialistes mondiaux de la paléoanthropologie.

C’est en préparant les fondations du téléphérique trans-frontières qu’a été exhumé, le 27 septembre dernier, le premier fragment fossile : un crâne pratiquement complet apparenté au genre HOMO, de l’espèce SAPIENS NEANDERTHAL. On l’a « baptisé » du nom d’ANDER.

Les autorités ont suspendu les projets d’aménagement pour permettre l’étude de ce site. Depuis lors les équipes de fouille sont allées de surprise en surprise. On a exhumé le squelette partiel d’ANDER mais aussi d’un autre fossile inattendu, SAPIAND : un HOMO de l’espèce SAPIENS SAPIENS.

On sait que ces deux espèces d’hominidés ont cohabité en Europe entre – 60 000 et – 30 000 ans mais la découverte de ces deux individus, dans un tel état de conservation, est exceptionnelle. De plus les deux fossiles sont séparés d’à peine deux mètres de distance, à moins que des glissements de terrain (ou les travaux d’aménagement) les aient par hasard rapprochés.

Les spécialistes s’interrogent : ces deux individus se sont-ils réellement rencontrés ?

Et la question prend la dimension d’une enquête policière puisque ANDER présente manifestement les signes d’une mort violente !

SAPIAND a-t-il massacré ANDER ? L’enquête n’en est qu’à ses débuts !

ander-sapiand

congres


releve

echantillons


Consigne 1 individuel (10 minutes)

Prise de connaissance de la situation. Documents : [présentation.pdf] ; [relevé.pdf] ; [echantillons.pdf].

Présentation du diaporama : [intro.pptx]

datation1

datation2


Consigne 2 groupes de 4 (1 heure)

Chaque groupe reçoit deux méthodes de datation parmi les trois :

C14 (radioactivité Carbone 14),

U-Th (radioactivité Uranium – Thorium), 

TL (thermoluminescence),

La méthode AAR (racémisation des acides aminés) est également attribuée à tous les groupes.

Il s’agit d’exploiter le fichier de tableur pour obtenir une fourchette de datation et de composer une affiche présentant le résumé de la méthode et des résultats.

Documents disponibles pour chaque méthode : une fiche explicative et un fichier de tableur. 

fiches

Exemples : c14.xslx       c14.pdf

Egalement disponibles : les fichiers de tableur exploités :

exploites

Présentations des affiches et commentaires des résultats obtenus. Conclusion : l’homicides est-il envisageable ?

Discussion sur le contenu et le déroulement de la démarche.


Documents disponibles :

Tous les documents  nécessaires indiqués ci-dessous sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier datations).

doc1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s