Affinage

Cuivre

affinage-du-cuivre-avec-blister

http://www.prix-cuivre.com/info/transformation/affinage/

L’affinage électrolytique

Cette technique utilise la réaction naturelle du cuivre transformé en cathode à partir d’une anode soluble. En utilisant la chimie nécessaire pour passer de l’anode à la cathode, seul le cuivre sera récolté et les autres éléments qui ne réagissent pas au cours de cette étape. Malgré une utilisation intelligente de ce procédé chimique, le cuivre obtenu ne sera pas pur immédiatement. Les cathodes vont alors être refondues afin de subir plusieurs transformations et obtenir un cuivre pur à 99,9% ou à un pourcentage supérieur. C’est à ce moment précis que le cuivre pourra être vendu aux différentes industries et constituer un grand nombre d’objets.

Les trois types de cuivres obtenus

L’affinage permet de dégager trois types de cuivre différents. Le cuivre Cu-a1 est intéressant à cause de sa conductibilité électrique exceptionnelle mais il ne supporte pas les traitements supérieurs à 400 degrés compte tenu de la présence d’hydrogène à l’intérieur. Le cuivre Cu-b1 possède pour sa part une faible conductibilité électrique mais est idéal pour être déformé et constituer des produits aux formes différentes. Il peut également être soudé très facilement et permettre de constituer des créations à base de cuivre dans différents domaines d’applications. Le cuivre Cu-c1 ne présente plus du tout
d’oxygène donc il est parfait pour des réalisations spécifiques qui demandent une qualité de cuivre importante. Les trois cuivres sont proposés aux industries qui choisissent celui qui correspond le plus aux projets de fabrication d’objets.

1024px-Chalcopyrite_angleterre

Didier DescouensChalcopyrite sur quartz – Ancienne collection de la Faculté de pharmacie de Paris
N°3998. 
District de St Agnes, Cornouailles, Angleterre.

La chalcopyrite est une espèce minérale composée de sulfure double (35 % massique), de cuivre (34,5 %) et de fer (30,5 %), de formule CuFeS2.

———————————————————————–

Il s’agit ici de la préparation d’un protocole de vérification quantitative de la technique d’affinage électrolytique du cuivre.

Sur le même thème on pourra également consulter : Avogadro

———————————————

Tous les documents  nécessaires sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier affinage).

———————————————

Documents de travail : [affinage.pdf]

Documents d’aide : animation [electrolyse.swf] et [information.pdf]

affinage

info1

info2

Le document de travail donne les deux consignes de travail individuel.

Interprétation de l’électrolyse à anode soluble qui permet l’affinage du cuivre.

Elaboration d’un protocole de vérification quantitative.

Chacun de ces travaux individuels donnent lieu à une mise en commun en groupe puis une récolte des propositions avec animation tableau et discussion.

 

On trouvera également un exemple de protocole [exemple.pdf] et un corrigé [corrige.pdf].

Ce travail préparatoire est évidemment suivi de la mise en œuvre du protocole.

 

exemple

corrige

——————————————-

Tous les documents  nécessaires sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier affinage).

docs

————————————————————————–

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s