Vert (deuxième partie)

chloro-a

Dans le noir, toutes les couleurs s’accordent.  Francis Bacon.

Quand un spectateur observe un objet, la perception de la couleur se fait en trois stades ; le premier physique, à partir des propriétés optiques de l’objet, le second physiologique qui met en œuvre le fonctionnement de l’œil et le troisième psychologique au niveau du centre de la vision dans le cerveau. Si on estime souvent que la couleur ressentie par ce spectateur n’est pas accessible à la mesure, on peut cependant étudier et mieux comprendre la cause physique directe qui provient de l’interaction de la lumière avec la matière.  Jean-Claude Merlin.

Plus généralement, tout processus de classification est immergé dans un contexte qui le dépasse, extérieur au domaine scientifique dans lequel s’opère le classement — contexte à la fois culturel et naturel. Notre vision de l’arc-en-ciel est tributaire à la fois de notre culture et de notre appareil perceptif. Cette culture (occidentale) nous a imposé les sept couleurs ; mais une vision moins mythifiée nous aurait au moins fourni une description en quatre bandes colorées. Notre vision des couleurs est essentiellement fondée sur un système tri-chromatique (notre rétine possède trois pigments colorés). Mais certains animaux, les pigeons en particulier, ont une vision des couleurs plus fine, fondée sur un système tétra-chroma­tique. Nous confondons des couleurs que ces oiseaux ne confondent pas ; autrement dit, par rapport aux pigeons, nous sommes daltoniens ! Un Newton pigeon aurait donc proposé une vision de l’arc-en-ciel beaucoup plus subtile. Il est souvent difficile d’échapper à l’apparente naturalité de schèmes classificatoires, et de comprendre leur caractère fortement relatif. Au demeurant, une classification est toujours provisoire. La liste des couleurs newtoniennes le montre bien. Outre ses contingences culturelles, elle est limitée à ce que nous savons maintenant être une petite gamme de rayonnements ; en deçà du rouge, il y a l’infrarouge, au-delà du violet, il y a l’ultraviolet. Et la classification s’élargit sans fin, car au-delà de l’ultraviolet, on trouve les rayons X, au-delà des rayons X, les rayons γ, etc.        La vitesse de l’ombre, J.M. Lévy-Leblond (Les x couleurs de l’arc-en-ciel).


Tous les documents nécessaires et complémentaires sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier vert partie 2).

 


Objectifs.

Interprétation des mécanismes d’absorption lumineuse au niveau moléculaire.

Prolongement : la vision colorée (rétinal).

Mots clés.

Molécules, doubles liaisons carbone-carbone, conjugaison de liaisons. Mécanique quantique, niveau d’énergie, transitions électroniques, échanges d’énergie.


Consigne 1 individuel puis collectif (10 minutes)

Les pigments colorés des végétaux sont principalement les chlorophylles, caroténoïdes, anthocyanes, flavonoïdes, et mélanines.

donnees3

Le sirop de menthe commercial est coloré en vert grâce à deux colorants alimentaires : la tartrazine (E 102) et le bleu patenté (E 131).

donnees4

 

Trouver le(s) point(s) commun(s) aux molécules suivantes :

document : [molecules.pdf]

molecules

Animation tableau : reprise des propositions et discussion.

Commentaire.

Le point commun principal consiste en la présence de doubles liaisons carbone – carbone conjuguées (document : programme Premier S.pdf , et accessoirement de structures cycliques avec doubles liaisons.

 


Consigne 2 : groupe de 3 (50 minutes)

Document : [merlin.pdf].

merlin

Extraire et exploiter du document les éléments utiles pour construire une interprétation (simplifiée et vulgarisée) de l’absorbance dans le domaine de la lumière visible des pigments présents dans les végétaux vert ou le sirop de menthe commercial. Produire une affiche (ou un diaporama).


Aides disponibles :

[meca quantique 1 orbitales.ppt] 

[meca quantique 2 transitions.ppt] ;

[hybridation.ppt] ; 

[terminologie.pdf] ; [wiki.pdf].

 orbitales-h2

Présentations et discussion.


Prolongement : vision colorée

retinal

Consigne : individuel (30 minutes)

Documents disponibles : [wiki vision] et [Vision Chemistry.exe]
cis-trans-retinal
Extraire et exploiter du document les éléments utiles et formuler les nouvelles questions qui se posent sur la vision colorée.  
 vision

Documents disponibles :

Tous les documents indiqués ci-dessous sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier vert partie 2).

docs1
docs2
docs3


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s