Caféine

A propos de l’extraction de la caféine

Adapté de https://pubchem.ncbi.nlm.nih.gov/compound/caffeine#section=3D-Conformer

https://fr.wikipedia.org/wiki/Caf%C3%A9

La légende la plus répandue veut qu’un berger d’Abyssinie (actuelle Éthiopie), Kaldi, ait remarqué l’effet tonifiant de cet arbuste sur les chèvres qui en avaient consommé. Une autre version de la légende soutient que ce berger, ayant accidentellement laissé choir une branche de cet arbuste sur un poêle, aurait remarqué l’arôme délicieux qui s’en dégageait. Il est probable que cette fable, publiée pour la première fois à Rome par Antoine Faustus Nairon (Maronite et professeur de langues orientales à Rome) en 1671 dans l’un des premiers traités sur le café De Saluberrima potione Cahue seu Cafe nuncupata Discursus, a été inventée par les Arabes pour accréditer la thèse d’un café diffusé dans le Proche orient arabe par les soufis. D’ailleurs, un autre récit légendaire attribue la découverte du caféier au Cheikh Abou Hassan al-Shâdhili, soufi retiré dans une montagne et qui se nourrissait de « l’arbre de café ». En réalité, les études génétiques sur le caféier Coffea arabica suggèrent qu’il est probablement originaire d’Éthiopie, dans la province de Kaffa où les ancêtres des Oromos consommaient le café sous différentes formes (boisson mais aussi aliment). Il y serait connu depuis la Préhistoire et n’aurait été transféré qu’au vie siècle, au Yémen, dans l’Arabie Heureuse, vers le port de Moka.

——————————

Tous les documents indiqués sont téléchargeables à l’adresse DOCS (cafeine)

————————————

La caféine appartient à la grande « famille » des alcaloïdes, comme la nicotine, la cocaïne ou encore la morphine et la strychnine. La caféine pure a des effets très nocifs sur l’organisme : insomnie, palpitations cardiaques, nausées, anxiété, polyurie. Pour un adulte la dose létale est de 5 et 10 g (soit 50 à 100 tasses de café moyennes…).

Lorsque vous préparez un petit café ou un thé (notons au passage que la « théine » est strictement identique à la caféine) vous procédez à une extraction solide-liquide par décoction. La phase liquide, l’eau chaude, permet de dissoudre assez correctement la caféine ainsi qu’un bon nombre de molécules diverses (arômes, colorants…).

Pour obtenir la caféine c’est une autre affaire ; on propose souvent une extraction liquide-liquide avec le dichlorométhane ou le chloroforme qui présentent le  désagrément d’être passablement cancérigènes…

Trois exemples sont disponibles pour élaborer et mettre en œuvre un protocole permettant d’obtenir et identifier la caféine.

[1-protocole.pdf]

[2-protocole.pdf]

[3-protocole.pdf]

Divers documents d’accompagnement permettent d’enrichir et diversifier les thèmes d’étude.

[alcaloides.pdf]

[classement.pdf]

[cafeine.pdf]

[composition.pdf]

[protonation.pdf]

 [procedes-extration.pdf]

[explications-extraction.pdf]

Et des problèmes (bac) en complément, par exemple :

——————————

Tous les documents indiqués sont téléchargeables à l’adresse DOCS (cafeine)

———————————————————

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s