Néoprène

Polychloroprène

http://img5068.weyesimg.com/uploads/www.dgcxsports.com/images/15982353562359.jpg

—————————————————————————————-

https://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9opr%C3%A8ne

Le Néoprène, appelé d’abord Duprène est le nom de marque sous lequel la compagnie Du Pont de Nemours introduit dans l’industrie du caoutchouc en 1931 une famille de caoutchouc à base de polychloroprène. C’est le premier caoutchouc synthétique. Le latex de néoprène (famille d’émulsions aqueuses de chloroprène) fit son apparition en 1934.

—————————————

———————————————

https://www.techniques-ingenieur.fr/base-documentaire/materiaux-th11/sciences-et-technologies-du-bois-42571210/collage-du-bois-bm7635/colles-contact-polychloroprene-bm7635niv10007.html

COLLES CONTACT POLYCHLOROPRÈNE. Ce sont des adhésifs solvantés le plus souvent, à base de caoutchouc polychloroprène, dont le plus connu est le Néoprène de la société Du Pont. Leur formulation comprend :

  • un caoutchouc néoprène convenablement choisi ;
  • une résine qui apporte le collant ou tack, l’adhérence sur les supports difficiles à coller et aussi la résistance à la chaleur (qui varie de 70 à 120 oC selon les formules) ;
  • ZnO et MgO (qui réagissent avec le caoutchouc et la résine) ;
  • le tout dissous dans un mélange solvant généralement à base d’esters (acétate d’éthyle), de cétones et d’hydrocarbures aliphatiques.

Les adhésifs polychloroprène (ou néoprène) sont dits « adhésif de contact » en raison du mode d’emploi : l’adhésif est appliqué sur les deux matériaux à coller, entre 100 et 150 g/m2 ; on le laisse présécher (ou « gommer ») pendant 10 à 15 min à l’air libre à température ambiante, puis on assemble les deux matériaux, adhésif sur adhésif ; on presse pendant un temps très court – quelques secondes – mais sous une pression la plus élevée possible (5 bar).

Les deux films d’adhésif se soudent alors ensemble et le collage est ainsi immédiatement solide, par simple contact sous pression, d’où le nom de « colle contact ». […]

—————————————-

Tous les documents  nécessaires sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier neoprene).

————————————–

Deux collections documentaires sont proposées : caoutchoucs et colle néoprène.

1. Caoutchoucs

[caoutchouc.pdf]

[synthetiques.pdf]

[synthese-neoprene.pdf]

[catalyses.pdf]

[vulcanization-en.pdf]

2. Colle Néoprène

[colle-neoprene.pdf]

[colles.pdf]

[mecanismes.pdf]

—————————————-

Tous les documents  nécessaires sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier neoprene).

———————————————————————————————————

Bio-polymères

https://www.reference.com/science-technology/examples-polysaccharides-ef71577637640873

——————————————–

Les bio-polymères : un travail sur les réactions de polymérisation et une collection documentaire sur les principales catégories de polymères d’origine biologique.

On pourra consulter également :

Molécules (2) – Glucose

Molécules (3) – Bioplastiques

——————————

Tous les documents indiqués sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier biopolymeres)

——————————

[1-biopolymeres.pdf]

[amidon.pdf]

[cellulose.pdf]

[chitine.pdf]

[polyhydroxyalcanoates.pdf]

[polyphenols.pdf]

[polyterpenes.pdf]

[proteine.pdf]

——————————

Tous les documents indiqués sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier biopolymeres)

—————————————————————-

Matière molle

D’après « Bilayer formation through molecular self-assembly » de Axel Kohlmeyer   https://www.youtube.com/watch?v=lm-dAvbl330

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mati%C3%A8re_molle Le point commun à tous les systèmes de la matière molle, qui peut servir de définition, est que les énergies d’interaction mises en jeu entre objets (liaisons hydrogène, interactions de Van der Waals, etc.) sont comparables à l’énergie thermique kT à température ambiante. Les effets enthalpiques étant du même ordre de grandeur que les effets entropiques, les systèmes sont susceptibles de se réorganiser fortement sous l’effet de variations faibles de l’environnement (température, pression, concentration) ou de faibles sollicitations extérieures (contrainte mécanique, champ électrique, champ magnétique, etc.). Du fait du grand nombre d’échelles mises en jeu (énergétiques, spatiales, temporelles), la physique de la matière molle est donc intermédiaire entre la physique des liquides et la physique des solides. Les échelles de taille pertinentes sont dans le domaine mésoscopique entre 1 nm et 100 nm. Les interfaces jouent souvent un rôle fondamental.

———————————————

https://portail.polytechnique.edu/physique/fr/module-experimental-matiere-molle Des polymères aux solutions de tensioactifs, en passant par les élastomères, les gels, les cristaux liquides, les suspensions de particules et les mousses, la matière molle désigne tous les matériaux qui répondent fortement à une sollicitation externe, en particulier du point de vue mécanique. C’est un domaine de recherche très fortement connecté aux applications, à l’industrie, à la matière vivante et à la vie de tous les jours. Comment concevoir un bon adhésif ? Qu’est-ce qui stabilise une mousse au chocolat ? Comment contrôler la taille des gouttes dans un aérosol ? Comment le savon nous aide-t-il à faire la vaisselle ? Comment une cellule vivante se déplace-t-elle sur une paroi ? Ces questions et bien d’autres sont du ressort de la matière molle.

———————————————

Extraits de la conférence Nobel de Pierre-Gilles de Gennes prononcée à Stockholm en décembre 1991 à l’occasion de la remise de son prix Nobel de Physique.

Style de recherche en matière molle. Expériences de coin de table.

Je voudrais maintenant revenir quelques minutes sur le style de la recherche en matière molle. Prenons l’exemple des tensio-actifs ; ce sont des molécules constituées de deux parties : une tête polaire qui aime d’eau et une queue aliphatique qui la déteste. Les tensio-actifs permettent ainsi de protéger les surfaces d’eau et d’engendrer ces jolies bulles de savon. Benjamin Franklin a réalisé avec eux une belle expérience. Sur un étang dans un parc de Londres, il a versé une cuillère à café d’acide oléique, un tensio-actif naturel qui a tendance à former des films compacts à l’interface eau-air. Connaissant le volume pour recouvrir tout l’étang dont il connaissait la surface, il a pu en déduire l’épaisseur du film, de l’ordre de trois nanomètres. C’est à ma connaissance la première mesure de la taille des molécules. Et j’aime beaucoup décrire des expériences dans le style Benjamin Franklin à une époque où nous sommes envahis de gros appareils tels que réacteurs nucléaires ou sources synchrotrons. […]

—————————————————————–

Petites collections documentaires à propos des matières molles. On pourra également consulter :

Savon ; Membranes ; Bulles

Nano (1) Capsules ; Nano (3) Colloïdes

Nano (5) Lait ; Alginates

Polymère 2D ; Plastiques

—————————————-

Tous les documents  nécessaires sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier matiere molle).

————————————–

Concepts

[matiere-molle.pdf]

[de-Gennes.pdf]

[concept.pdf]

[mesoechelle-desordre.pdf]

[coulomb.pdf]

[van-der-walls.pdf]

[liaison-hydrogene.pdf]

Colloïde

[colloide.pdf]

[gels.pdf]

[pectines.pdf]

[confiture.pdf]

[tyndall.pdf]

Tensioactif

[amphiphile.pdf]

[tensioactifs.pdf]

[auto-organisation.pdf]

Cristal liquide

[cristaux-liquides.pdf]

[historique.pdf]

[mesophase.pdf]

[afficheurs.pdf]

[MBBA.pdf]

Polymère

[memoire-de-forme.pdf]

[silly-putty.pdf]

On trouvera également diverses vidéos :

[matiere-molle.m4v] ; [soap.mp4]

[Bilayer-formation.mp4] ; [Micelle-formation.mp4]

[Self -Assembly.mp4]

[cristaux- liquides.mp4] ; [cristaux-liquides2.mp4]

[1950s-Silly-Putty-Commercial.mp4]

D’après « Micelle formation through molecular self-assembly » de Axel Kohlmeyer https://youtu.be/tn4Cjcc5fxw

—————————————-

Tous les documents  nécessaires sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier matiere molle).

——————————————————————————————

Métaux

https://www.alternatives-economiques.fr/taux-de-recyclage-metaux-monde-0110201662952.html Taux de recyclage des métaux.

Seuls les métaux majeurs et les métaux précieux font l’objet d’une intense activité de récupération sur les produits en fin de vie qui en contiennent. En revanche la majorité des métaux de spécialité, notamment les « terres rares » (cases en noir), ne sont pas ou peu recyclés. Car ils sont souvent utilisés en très petites quantités et mélangés à d’autres métaux, ce qui empêche de rentabiliser leur récupération en raison d’un prix de revente trop bas.

——————————————-

Une collection, non exhaustive évidemment, de documents concernant les métaux. Sont incluses les « terres rares » qui ne sont ni terres ni rares (la rareté s’entendant dans ce cas au sens de dilution).

Les problématiques sont diverses et variées !

  • la transition énergétique, consommatrice de métaux (terres rares entre autres), est-elle un leurre ?
  • quelles pollutions et dommages sociétaux liés à l’extraction, le traitement de minerais dans les pays concernés ?
  • où en est le recyclage ?
  • le développement du numérique et de ses outils (data centers, le joli Metaverse de Zuckerberg, ou encore la constellation de satellites de Musk…) est-il bien virtuel et vertueux ?
  • des solutions sont-elles envisageables ?
  • etc…

BRGM

—————————————-

Une sélection d’images diverses est également proposée.

On peut, par exemple, proposer la méthode d’exploitation suivante. A partir d’une petite sélection d’images suffisamment différentes, il s’agit d’illustrer et argumenter de façon très synthétique par des extraits des documents disponibles.

[1-images.pdf] ; [2-metaux.pdf] ;

[besoins-terres-rares.pdf] ;

[metaux-critiques.pdf] ; [metaux-partout.pdf] ;

[metaux-rares.pdf] ; [utilisations.pdf] ;

[nouvel-or-noir.pdf] ; [lithium.pdf] ;

 [voiture-electrique.pdf] ;

[panneaux-solaires.pdf] ; [eoliennes.pdf] ;

[coulisses.pdf] ; [paradoxe.pdf] ;

[metaux-et-transition.pdf] ;

[tout-ça-pour-ça.pdf] ;

[nouvelles-limites.pdf] ; [sobriete.pdf] ;

[impacts.pdf] ; [pollution.pdf] ;

[enfants-mineurs.pdf] ; [abus.pdf] ;

[recyclage.pdf] ; [fermentation.pdf] ;

[solutions.pdf].

———————–

Tous les documents  proposés sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier metaux).

—————————

Un choix de vidéos est aussi disponible.

[comprendre-rareté-métaux-rares.mp4]

[what’s-in-smartphone.mp4]

[enfumage-transition-écologique-Guillaume-Pitron.mp4]

 [métaux-rares-face-cachée-transition-énergétique-Guillaume-Pitron.mp4]

[recyclage-terres rares-ampoules.mp4]

———————–

Tous les documents  proposés sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier metaux).

————————————————————————-

Chimie – click

Chimie – click et bio-orthogonale

Une nouvelle réaction click ultra-rapide. © ANR (projet Clickreal)

https://www.cea.fr/drf/Pages/Actualites/En-direct-des-labos/2016/chimie-click-on-sattache-ne-quitte-plus.aspx

En 2013, les chercheurs du CEA-Ibitecs ont mis au point une réaction click permettant d’emboiter deux protéines munies chacune d’un motif chimique particulier : une triple liaison (un groupement alcyne) et un dipôle appelé sydnone. Ils franchissement aujourd’hui une étape en remplaçant un atome d’hydrogène de la sydnone par un atome de fluor. « La portée de ce résultat est double, explique Frédéric Taran, responsable de service au CEA-Ibitecs. Tout d’abord, la vitesse de réaction a été augmentée par 10 000. Aussi, le fluor radioactif étant utilisé comme radiotraceur, on entrevoit ici de nouvelles applications en imagerie médicale. » En effet, certaines thérapies ciblées en oncologie font appel à l’association d’une molécule anti-cancéreuse et d’un anticorps chargé de reconnaître les cellules ciblées. « Notre méthode est efficace pour lier les deux partenaires, ce qui est de plus en plus difficile avec la chimie conventionnelle car les molécules pharmaceutiques sont de plus en plus complexes, souligne le chimiste. En outre, la présence d’un atome de fluor radioactif, visible en imagerie, permettra de suivre le parcours du tandem et donc d’évaluer l’efficacité du traitement. »

————————————

Syndone

————————————-

Le prix Nobel de chimie 2022 a été attribué aux Américains Carolyn Bertozzi et Karl Barry Sharpless et au Danois Morten Peter Meldal pour le développement de la chimie-click et de la chimie bio-orthogonale.

De quoi s’agit-il ?

La collection documentaire proposée permettra d’aborder (avec prudence et modestie) ce domaine de pointe de la chimie. Elle peut donner lieu à un travail de synthèse à partir d’éléments, pertinents et abordables, extraits de ces documents.

Les documents en français (-fr) ne sont pas d’origine : ils ont été obtenus par traduction (avec l’aide du traducteur de Google).

—————————————-

Tous les documents  nécessaires sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier chimie – click).

————————————–

[chimie-click.pdf]

[bio-orthogonale.pdf]

[nobel-2022.pdf]

[sydnone-en.pdf]

[sydnone-fr.pdf]

[spaac-en.pdf]

[spaac-fr.pdf]

[fluo-en.pdf]

[fluo-fr.pdf]

—————————————-

Tous les documents  nécessaires sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier chimie – click).

—————————————————————————–

Ondes (7) – Gravitation (2)

Observation des ondes gravitationnelles

LIGO – Hanford  http://portaldoastronomo.org/wp-content/uploads/sites/3/2019/04/Abr26_2019Phys_f1.jpg

Virgo (Italie) https://www.astroblogs.nl/wp-content/uploads/2019/04/Virgo_aerial_view_01.jpg

———————————————

Exploitation d’un article scientifique :

Observation of Gravitational Waves from a Binary Black Hole MergerB. P. Abbott et al.LIGO Scientific Collaboration and Virgo Collaboration

En complément de : Ondes (7) – Gravitation

Il s’agit d‘extraire et exploiter les éléments pertinents de cet article, pour donner à comprendre les moyens d’observation des ondes gravitationnelles…

—————————————-

Les documents  sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier ondes (2) gravitation (2)).

————————————–

[article-abbott-en.pdf]

[article-abbott-fr.pdf]

—————————————-

Les documents  sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier ondes (2) gravitation (2)).

—————————————————————

Télécommunication (5) – Modulations

Télégraphe optique de Chappe. 1794. http://www.cite-telecoms.com/blog/histoire/200-ans-de-telecoms/lage-classique-des-annees-1790-aux-annees-1950/de-chappe-au-telegraphe-electrique/

——————————————-

https://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%A9l%C3%A9communications

Origine des télécommunications . Les moyens simples naturels anciens comme la parole ou les signaux à vue, permettent de communiquer à courte distance. Le besoin de communiquer à plus grande distance dans les sociétés humaines organisées a amené très vite à développer des télécommunications primitives : tambours, signaux de fumée, langage sifflé, etc. Certains de ces types de communications, comme les pavillons, sémaphores ou héliographes sont encore utilisés dans la marine, même si cet usage est devenu marginal.

Télégraphe et téléphone. Bien que la communication par signaux optiques entre des points hauts soit très ancienne, on doit à l’ingénieur Claude Chappe la création à partir de 1794 du premier réseau simple et efficace de transmission optique de messages. Ce réseau qu’il a nommé « télégraphe » fut développé sur les grands axes français et resta en service jusqu’en 1848. […]

——————————————-

La nouvelle parvient vite à toutes les cités de la Gaule. En effet, quand il arrive quelque chose d’important, quand un grand événement se produit, les Gaulois en clament la nouvelle d’un champ à l’autre et de domaine en domaine ; de proche en proche, on la recueille et on la transmet. Ainsi firent-ils alors ; et ce qui s’était passé à Cénabum au lever du jour fut connu avant la fin de la première veille chez les Arvernes, à une distance d’environ cent soixante milles. » CésarGuerre des Gaules.

——————————————-

La modulation consiste en général à « greffer l‘information à transmettre sur une « porteuse ». De ce point de vue le télégraphe de Chappe ne pourrait-il pas correspondre une forme de modulation ? La lumière visible, après absorption partielle et diffusion par les bras du poste télégraphique, va produire une image sur la rétine de l’observateur… Ne pourrait-on pas aussi qualifier de modulation la production d’un message sonore par les cordes vocales ou un instrument ? Bien entendu la problématique prend une toute autre dimension pour les télécommunications actuelles !

——————————————–

Pourquoi et comment moduler ?

On propose ici une petite collection documentaire qui permettra de réaliser une synthèse sur ces questions. Cela reste bien entendu très modeste et simplificateur par rapport aux procédures mises en œuvre actuellement dans les différents domaines des télécommunications.

—————————————-

Tous les documents  nécessaires sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier telecom (5) modulation).

————————————–

[pourquoi.pdf]

[modulations-analogiques.pdf]

[modulations-numeriques.pdf]

[modulations-optiques.pdf]

—————————————-

Tous les documents  nécessaires sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier telecom (5) modulations).

—————————————————————————————-

Vérités de sciences

Bertrand Russell. « Le concept de « vérité », compris comme dépendant de faits qui dépassent largement le contrôle humain, a été l’une des voies par lesquelles la philosophie a, jusqu’ici, inculqué la dose nécessaire d’humilité. »

.

Karl PopperL’évolution et l’arbre de la connaissance, in La connaissance objective, 1961. « Puisqu’il est question de vérité, je tiens à préciser que notre but est de découvrir des théories vraies, ou tout au moins des théories qui se rapprochent davantage de la vérité que celles que nous connaissons jusqu’à présent. Ce qui ne veut pas dire pour autant que nous puissions savoir avec certitude si une seule de nos théories explicatives est vraie. Il nous arrive de pouvoir critiquer une théorie explicative et d’établir qu’elle est fausse. Mais une bonne théorie explicative est toujours une anticipation audacieuse de choses à venir. On devrait pouvoir la tester et la critiquer, mais il sera toujours impossible de montrer qu’elle est vraie ; et, pourvu que l’on prenne « probable » dans l’une des nombreuses acceptions qui satisfont aux exigences du calcul des probabilités, il sera toujours impossible de montrer qu’elle est « probable » (c’est-à-dire plus probable que sa négation). »

Thomas Samuel Kuhn. La Structure des révolutions scientifique. 1962. « La découverte commence avec la conscience d’une anomalie, c’est-à-dire l’impression que la nature, d’une manière ou d’une autre, contredit les résultats attendus dans le cadre du paradigme qui gouverne la science normale. »

Bertrand RussellSceptical Essays. 1924. « Les méthodes qui permettent d’augmenter le degré de vérité dans nos croyances sont bien connues ; elles consistent à écouter toutes les parties, à essayer d’établir tous les faits pertinents, à contrôler nos propres préventions par la discussion avec des gens qui ont des préventions opposées et à cultiver la disposition à écarter toute hypothèse dont il a été démontré qu’elle était inadéquate. Ces méthodes sont pratiquées dans la science et ont construit le système de la connaissance scientifique. […] Dans la science, qui est la seule où on peut trouver une chose qui s’approche de la connaissance authentique, l’attitude des hommes est expérimentale et remplie de doute. »

Etienne Klein. Le goût du vrai. « La philosophie des lumières défendait l’idée que la souveraineté d’un peuple libre se heurte à une limite, celle de la vérité, sur laquelle elle ne saurait avoir de prise : les « vérités scientifiques », en particulier, ne relèvent pas d’un vote. La crise sanitaire a toutefois montré avec éclat que nous n’avons guère retenu la leçon, révélant l’ambivalence de notre rapport à la science et le peu de crédit que nous accordons à la rationalité qu’il lui revient d’établir. Lorsque, d’un côté, l’inculture prend le pouvoir, que, de l’autre, l’argument d’autorité écrase tout sur son passage, lorsque la crédibilité de la recherche ploie sous la force de l’évènement et de l’opinion, comment garder le goût du vrai – celui de découvrir d’apprendre, de comprendre ? Quand prendrons-nous enfin acte de nos connaissances, ne serait-ce que pour mieux vivre dans cette nature dont rien d’absolu ne nous sépare ? »

Max Horkheimer. « La sauvegarde de la vérité dépend moins de son affirmation réitérée que de la connaissance de ses limites ».

Bertrand RussellScience et religion. 1935. « Un credo religieux diffère d’une théorie scientifique en ce qu’il prétend exprimer la vérité éternelle et absolument certaine, tandis que la science garde un caractère provisoire : elle s’attend à ce que des modifications de ses théories actuelles deviennent tôt ou tard nécessaires, et se rend compte que sa méthode est logiquement incapable d’arriver à une démonstration complète et définitive. Mais, dans une science évoluée, les changements nécessaires ne servent généralement qu’à obtenir une exactitude légèrement plus grande ; les vieilles théories restent utilisables quand il s’agit d’approximations grossières, mais ne suffisent plus quand une observation plus minutieuse devient possible. En outre, les inventions techniques issues des vieilles théories continuent à témoigner que celles-ci possédaient un certain degré de vérité pratique, si l’on peut dire. La science nous incite donc à abandonner la recherche de la vérité absolue, et à y substituer ce qu’on peut appeler la vérité « technique », qui est le propre de toute théorie permettant de faire des inventions ou de prévoir l’avenir. »

————————————————————————

Quatre situations pour questionner les méthodes scientifiques et le statut des vérités de sciences.

——————————

Tous les documents indiqués sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier verite).

—————————

1. Couleur

La phrase « l’herbe est verte » dit-elle la vérité ? Ou l’art de questionner l’évidence.

[1-couleur.pdf]

[couleur.pptx]

[couleurs-filtres.exe]

[bachelard.pdf]

2. Gravitation

 « Il fallait être Newton pour remarquer que la lune tombe quand tout le monde voit qu’elle ne tombe pas. » P.Valery.

[1-newton.pdf]

[la-pomme.pdf]

[historique.pdf]

[newton.pptx]

[histoire.pptx]

[popper.pdf]

[koyre-kuhn.pdf]

[consensus.pdf]

[verites.pdf]

[gout-du-vrai.pdf]

3. Immobilité

« La Terre est immobile puisque lorsque je saute en l’air je retombe au même endroit… ». On montre que notre situation est compatible avec le mouvement de rotation de la Terre sur elle-même à condition d’inventer la relativité galiléenne et le principe d’inertie. Mais on ne prouve pas du même coup que la Terre est bien en mouvement…

 [1-immobilite-terre.pdf]

[sauteur.pdf]

[textes-historiques.pdf]

[levy-leblond.pdf]

[preuves-mouvement.pptx]

[koyre.pdf]

[kuhn.pdf]

[consensus.pdf]

[verites.pdf]

[bachelard.pdf]

[aristote.mov]

[galilee.mov]

[relativite.mp4]

4. Instancia crucis

L’instance de la croix de Francis Bacon, ou la place de l’expérience…

[1-experimenter.pdf]

[bacon-duhem.pdf]

[experimenter-corrige.pdf]

[theorie-experience.pdf]

 [illustrations.pdf]

[bachelard-exp.pdf]

Les textes

——————————

Tous les documents indiqués sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier verite).

—————————————————————————————————————

Polymère 2D

Plus résistant que l’acier !

Adapté de : Irreversible synthesis of an ultrastrong two-dimensional polymeric material https://www.nature.com/articles/s41586-021-04296-3

—————————————-

Tous les documents  nécessaires sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier polymere-2D).

————————————–

Encore un nouveau polymère ! Sa particularité : une synthèse directe en deux dimensions (au lieu des chaînes linéaires des polymères classiques). Ses propriétés : grandes performances mécaniques, faible densité, imperméabilité aux gaz et liquides…

Il s’agit ici d’une étude documentaire avec production d’une synthèse ordonnée.

Document de consigne

[1-polymere-2D.pdf]

Documents à exploiter

 [2DPA-1.pdf]

[molecules.pdf]

[synthese.pdf]

[proprietes-mecaniques.pdf]

—————————————-

Tous les documents  nécessaires sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier polymere-2D).

————————————————————————–

Laser

Principes du fonctionnement des lasers

http://rpn.univ-lorraine.fr/UNIT/physique-quantique-volet1/co/chap2_3.html

La découverte de l’émission stimulée par Einstein. A. Einstein, encore lui, découvre un phénomène tout à fait particulier en examinant l’absorption et l’émission de photon par un gaz de particules à l’équilibre. Son objectif dans cette approche formelle est d’appliquer la théorie des gaz à l’équilibre de Maxwell-Boltzmann d’une part, et les équations cinétiques d’absorption et d’émission d’autre part, afin d’en examiner la cohérence. […] Il est étonnant qu’Einstein ait découvert ce processus, alors que non seulement il ne travaillait pas directement sur l’établissement de la théorie quantique, mais en plus il était extrêmement critique sur son interprétation (mais pas sur sa validité expérimentale).

http://research.vuse.vanderbilt.edu/bmeoptics/bme285/mainframes/module2/module2sec3.htm

—————————————-

Une étude documentaire permettant de s’approprier les principes de base du fonctionnement des lasers.

—————————————-

Tous les documents  nécessaires sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier laser).

————————————–

Document de consigne

[1-fonctionnement.pdf]

Documents de travail

[emission-stimulee.pdf]

[helium-neon.pdf]

[rubis.pdf]

[cavite-optique.pdf]

Documents de synthèse

[laser.pdf]

[proprietes.pdf]

On trouvera également diverses vidéos et une animation

[emission-stimulee.mp4]

[laser.mp4]

[principe laser.mp4]

[cavite-resonante.mp4]

[laser.swf]

—————————————-

Tous les documents  nécessaires sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier laser).

————————————————————————————