Pitot – Bernoulli

La « Machine » d’Henry de Pitot

Henry de Pitot (1695-1771) – Description d’une machine pour mesurer la vitesse des eaux courantes et le sillage des vaisseaux – Mémoires de l’Académie Royale des Sciences, 1732, p. 363-376

En 1730 Henry de Pitot invente une « machine » pour mesurer la vitesse des eaux courantes et propose une interprétation de son fonctionnement. Son invention est toujours utilisée, en particulier en aéronautique (le tube de Pitot)… Le travail proposé ici confronte l’interprétation de Pitot au théorème de Bernoulli. 

—————————————-

Documents de travail :

[1-pitot-bernoulli.pdf]

[pitot-machine.pdf]

[pitot-prandtl.pdf]

——————————

Tous les documents indiqués sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier pitot – bernoulli).

——————————

——————————

Tous les documents indiqués sont téléchargeables à l’adresse DOCS (dossier pitot – bernoulli).

—————————————————————

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s